Irak: les jihadistes prennent la plus grande ville chrétienne du pays

S'abonnerTelegram
Des jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) se sont emparés de Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne d'Irak située près de Mossoul (nord), ainsi que ses alentours, rapportent jeudi les médias occidentaux citant un responsable religieux.

Des jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) se sont emparés de Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne d'Irak située près de Mossoul (nord), ainsi que de ses alentours, rapportent jeudi les médias occidentaux citant un responsable religieux.

"Les villes de Qaraqosh, Tal Kayf, Bartella et Karamlesh ont été abandonnées par leurs habitants et sont maintenant sous le contrôle des insurgés", a fait savoir l'archevêque chaldéen de Kirkouk et Souleimaniyeh Joseph Thomas.

"Nous appelons le Conseil de sécurité de l'Onu à intervenir immédiatement", a-t-il ajouté.

D'une population de 50.000 habitants, Qaraqosh est une ville entièrement chrétienne se trouvant entre Mossoul, principale ville tenue par l'EI en Irak, et Erbil, capitale de la région autonome du Kurdistan.

Appuyé par des sunnites irakiens et par d'anciens militaires de l'armée de Saddam Hussein, le groupe extrémiste Etat islamique a envahi une vaste région irakienne englobant les provinces de Ninawa, de Salah ad-Din et d'Al-Anbar.

Le 29 juin dernier, l'EIIL a annoncé la création d'un "Califat islamique", le titre de calife étant attribué au chef de file de ce groupe djihadiste, Abdullah Ibrahim al-Samarrai, connu également sous le nom d'Abou Bakr al-Baghdadi.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала