Russie: les sanctions UE doivent viser les oligarques (Berlin)

© Flickr / Philippe AMIOTRussie: les sanctions UE doivent viser les oligarques (Berlin)
Russie: les sanctions UE doivent viser les oligarques (Berlin) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Les sanctions économiques décrétées par l'Union européenne contre la Russie doivent viser les oligarques russes, a déclaré Sigmar Gabriel, vice-chancelier et ministre allemand de l'Economie, dans une interview au magazine Spiegel.

Les sanctions économiques décrétées par l'Union européenne contre la Russie doivent viser les oligarques russes, a déclaré Sigmar Gabriel, vice-chancelier et ministre allemand de l'Economie, dans une interview au magazine Spiegel.  

"Avant tout, nous devons viser les oligarques. Nous devons geler leurs comptes dans les capitales européennes et annuler les permis d'entrée", a indiqué le ministre avant d'ajouter que les mesures en question pourraient être adoptées la semaine prochaine.  

M.Gabriel a reconnu que l'introduction de nouvelles sanctions contre la Russie se répercuterait sur l'économie russe. Toutefois, selon l'homme politique, ceci est justifié par les objectifs que poursuit l'UE.  

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, partage un avis semblable. 

"La priorité de la politique [sur l'économie] n'est pas à discuter", a souligné ce dernier, cité par le journal.  

L'UE a élargi dans la nuit de vendredi à samedi sa liste de sanctions ciblées y rajoutant 15 personnalités russes et des représentants des républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk (sud-est de l'Ukraine). Les sanctions visent en outre une série d'entreprises emplantées en Crimée.  

Le directeur du Service fédéral de sécurité (FSB) de Russie Alexandre Bortnikov, le directeur du Service de renseignement extérieur russe (SVR) Mikhaïl Fradkov, le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie Nikolaï Patrouchev, le dirigeant de la république russe de Tchétchénie Ramzan Kadyrov et le gouverneur du Kouban Alexandre Tkatchev figurent sur la liste noire élargie. Le Conseil de l'UE estime que ces personnes sont responsables du préjudice porté à l'intégrité territoriale de l'Ukraine. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала