La Pologne refuse de faire partie d'"une croisade contre la Russie"

S'abonnerTelegram
La Pologne ne doit pas être à l'"avant-garde antirusse" ou faire partie d'"une croisade contre la Russie", a déclaré jeudi le premier ministre polonais Donald Tusk à la chaîne télévisée TVN24.

La Pologne ne doit pas être à l'"avant-garde antirusse" ou faire partie d'"une croisade contre la Russie", a déclaré jeudi le premier ministre polonais Donald Tusk à la chaîne télévisée TVN24.

Le chef du gouvernement estime que Varsovie est en position forte en Europe du moment que la Pologne mène, depuis quelques années, une "politique rationnelle sans émotions" envers la Russie et l'Ukraine.

Selon lui, suite au rattachement de la Crimée à la Russie la situation ayant changé, "la Pologne fait partie des Etats qui s'attendent à une réaction ferme de l'Occident (envers la Russie -ndlr)".

"Toutefois, je voudrais déclarer d'une façon très claire que tant que je fais partie des personnes prenant des décisions, la Pologne ne sera jamais un pays qui met en œuvre une politique antirusse agressive", a souligné le chef du gouvernement polonais.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала