Droits de l'Homme: l'Ukraine suit la voie des pays Baltes (experts)

© RIA Novosti . Andrei Stenin / Accéder à la base multimédiaDroits de l'Homme: l'Ukraine suit la voie des pays Baltes (experts)
Droits de l'Homme: l'Ukraine suit la voie des pays Baltes (experts) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
En matière de droits de l'Homme, les nouvelles autorités ukrainiennes suivent la voie des pays Baltes, estiment les participants d'une table ronde qui s'est déroulée vendredi à la Chambre civile russe (organe consultatif auprès du Kremlin).

En matière de droits de l'Homme, les nouvelles autorités ukrainiennes suivent la voie des pays Baltes, estiment les participants d'une table ronde qui s'est déroulée vendredi à la Chambre civile russe (organe consultatif auprès du Kremlin).

"L'Ukraine reprend la voie suivie par les pays Baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie). En d'autres termes, les nouveaux dirigeants de Kiev s'inspirent du modèle balte de violation des droits de l'Homme", a déclaré Dmitri Kondrachov, rédacteur en chef de la revue Pravo i Pravda (Droit et Vérité).

Selon Alexandre Gaponenko, représentant du Congrès des apatrides de Lettonie, "le modèle d'organisation sociale en usage en Lettonie, en Lituanie et en Estonie est actuellement appliqué en Ukraine".

"On reprend les outils bien connus des russophones des pays Baltes. Il s'agit notamment de restrictions linguistiques allant de facto jusqu'à l'interdiction d'utiliser le russe", a affirmé l'expert.

La Rada suprême (parlement ukrainien) a abrogé dimanche la Loi sur la politique linguistique de 2012 qui accordait au russe le statut de langue régionale sur les territoires où il était la langue maternelle pour au moins 10% de la population. Il s'agit de 13 des 27 régions de l'Ukraine.

Le président de la Rada suprême et chef de l'Etat ukrainien par intérim Alexandre Tourtchinski a ordonné la mise en place d'un groupe de travail chargé de préparer d'urgence une nouvelle loi sur la langue.

"Nous avons appris aujourd'hui que l'organisation [ultranationaliste] Pravy Sector appelait à instituer en Ukraine le statut d'apatride pour les citoyens d'origine ethnique non ukrainienne", a souligné M. Kondrachov.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала