Nucléaire iranien: Washington critique Israël

S'abonnerTelegram
Les Etats-Unis ont exprimé leur désaccord avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui a appelé à fixer des "lignes rouges" à l'Iran dans son programme nucléaire sous peine de représailles militaires, rapporte un correspondant de RIA Novosti à Washington.

Les Etats-Unis ont exprimé leur désaccord avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui a appelé à fixer des "lignes rouges" à l'Iran dans son programme nucléaire sous peine de représailles militaires, rapporte un correspondant de RIA Novosti à Washington.

"Le président américain a clairement laissé comprendre que la seule "ligne rouge" pour l'Iran est qu'il ne doit pas avoir d'arme nucléaire", a déclaré lundi soir le porte-parole adjoint de la Maison Blanche Josh Earnest.

Selon lui, des responsables US ont précédemment indiqué que si l'Iran franchissait les limites et commençait à développer des armes nucléaires, il lui faudrait encore un an pour atteindre cet objectif.

Dimanche 16 septembre, le chef du gouvernement israélien Benjamin Netanyahu a jugé que l'Iran serait en mesure de créer une arme nucléaire d'ici six mois. A cet égard, M.Netanyahu a proposé de fixer des "lignes rouges" au projet nucléaire iranien.

Les déclarations de M.Netanyahu ont été également contestées par le chef du Pentagone Leon Panetta dans une interview à la revue Foreign Policy. D'après M.Panetta, les données fournies par les services de renseignement témoignent du fait que l'Iran n'a pas encore pris la décision de fabriquer l'arme atomique.

Dans le même temps, le secrétaire à la Défense a souligné que les Etats-Unis ne permettraient pas à Téhéran de se doter d'un armement nucléaire.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала