Syrie: Moscou doit persuader Damas de cesser les violences (opposition)

S'abonnerTelegram
Les représentants de l'"opposition intérieure" syrienne espèrent que Moscou parviendra à persuader Damas de mettre fin aux violences qui se poursuivent dans le pays, a déclaré le membre du Comité national syrien de coordination Haitham Manna, en visite à Moscou.

Les représentants de l'"opposition intérieure" syrienne espèrent que Moscou parviendra à persuader Damas de mettre fin aux violences qui se poursuivent dans le pays, a déclaré le membre du Comité national syrien de coordination Haitham Manna, en visite à Moscou.

"Nous croyons que le gouvernement russe pourrait jouer un rôle crucial en persuadant le régime syrien de mettre fin aux violences dans notre pays", a annoncé M.Manna aux journalistes.

Une délégation du Comité national syrien de coordination (opposition) s'est rendue à Moscou lundi 16 avril. Les opposants comptent s'entretenir, entre autres, avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et son adjoint, représentant spécial du président russe pour le Proche-Orient, Mikhaïl Bogdanov.

L'accord de cessez-le-feu entre les troupes gouvernementales et les groupes armés de l'opposition syrienne est entré en vigueur jeudi 12 avril à 6h00 heure locale (3h00 UTC), conformément au plan de règlement du conflit proposé par Kofi Annan qui prévoit également le lancement d'un dialogue politique et le retrait des forces gouvernementales des villes syriennes.

Depuis plus d'un an, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime de Bachar el-Assad. Selon les estimations de l'Onu, le nombre total des victimes de la confrontation armée y aurait déjà dépassé 9.000 personnes. Damas indique pour sa part que plus de 2.500 policiers et soldats syriens, ainsi que plus de 3.200 civils, ont été tués dans les affrontements contre des bandits financés de l'étranger.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала