Le Japon révisera son plan d'émissions de GES afin de respecter le protocole de Kyoto

S'abonnerTelegram
TOKYO, 2 octobre - RIA Novosti. D'ici mars 2008, le Japon envisage de réviser son plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) afin de remplir son engagement contracté dans le cadre du protocole de Kyoto, a déclaré mardi aux journalistes le secrétaire général du gouvernement nippon Nobutaka Machimura.

Le Japon s'est engagé à réduire d'ici 2012 les émissions de GES de 6% par rapport à leur niveau de 1990.

"Dans la situation actuelle, il est très difficile d'atteindre les objectifs du protocole de Kyoto. Le gouvernement est en train de concevoir un plan permettant de réduire les émissions de 6%", a-t-il indiqué.

Les nouvelles mesures visant à diminuer les émissions de gaz à effet de serre concerneront non seulement les entreprises et les bureaux, mais aussi les écoles et les hôpitaux. En outre, il est prévu de faire plus largement appel aux technologies économes en énergie lors des travaux de construction et de rénovation d'immeubles.

Le Japon n'est pas sûr de pouvoir remplir ses engagements contractés dans le cadre du protocole de Kyoto: d'ici 2010, ses spécialistes prévoient une augmentation des émissions de gaz carbonique dans les bureaux et les édifices commerciaux (de plus de 30%), les maisons d'habitation (16%), ainsi que dans le domaine des transports (14,5%). Cette augmentation réduira à néant les efforts entrepris dans le secteur industriel où les émissions de GES doivent baisser de 8,5%.

Selon un rapport d'experts publié cette année, si les émissions de GES conservent leur dynamique actuelle, un accroissement de 0,9-2,1% par rapport au niveau de 1990 sera enregistré en 2010.

Afin de pouvoir remplir ses engagements indiqués dans le protocole de Kyoto, le Japon devra réduire ses émissions de 27-34 millions de tonnes.

Lors du sommet du G8 à Heiligendamm, l'ancien premier ministre nippon Shinzo Abe a proposé de réduire d'ici 2050 les émissions de 50% par rapport à leur niveau actuel. Les problèmes écologiques, ainsi que la conception d'un nouveau mécanisme international destiné à limiter les émissions de gaz à effet de serre (ce mécanisme doit remplacer le protocole de Kyoto expirant en 2012) constitueront les thèmes principaux du prochain sommet du G8 qui aura lieu en 2008 sur l'île japonaise d'Hokkaido.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала