ABM: les intérêts américains par-dessus tout (Congrès américain)

S'abonnerTelegram
La sécurité des Etats-Unis prime sur les intérêts de Moscou qui s'oppose au déploiement du bouclier antimissile américain en Pologne et en République tchèque, a affirmé vendredi la délégation du Congrès américain à l'issue de son déplacement en Europe de l'Est.
WASHINGTON, 21 septembre - RIA Novosti. La sécurité des Etats-Unis prime sur les intérêts de Moscou qui s'oppose au déploiement du bouclier antimissile américain en Pologne et en République tchèque, a affirmé vendredi la délégation du Congrès américain à l'issue de son déplacement en Europe de l'Est.

"Nous estimons que les dernières déclarations de la Russie au sujet du prochain déploiement du bouclier antimissile en Europe sont stériles. La Russie n'a pas de droit de veto sur la sécurité des Etats-Unis et de leurs alliés", lit-on dans un communiqué rendu public par la démocrate Ellen O. Tauscher, présidente de la sous-commission aux forces armées stratégiques de la Chambre des représentants, le démocrate Jim Cooper et le républicain Michael R. Turner.

"Dans le même temps, la coopération avec la Russie en matière de défense antimissile est importante, et nous appelons l'administration américaine à poursuivre les consultations", précisent les parlementaires.

En dehors des rencontres avec la ministre polonaise des Affaires étrangères Anna Fotyga, à Varsovie, et le premier ministre tchèque Mirek Topolanek, à Prague, la délégation du Congrès américain s'est rendue à Bruxelles pour s'entretenir avec le secrétaire général de l'OTAN, Jaap de Hoop Scheffer, et le commandant suprême des forces alliées en Europe, le général John Craddock.

"A l'heure actuelle, les missiles iraniens de moyenne et de courte portée représentent une menace pour l'OTAN, alors que les missiles d'une plus grande portée pourraient également constituer une menace à l'avenir", indiquent les parlementaires.

L'OTAN doit multiplier les efforts en vue de protéger l'Europe contre cette menace, et elle doit notifier clairement à la Russie que lesdits systèmes, comme tous les autres systèmes d'une plus grande portée qui seront déployés en Europe, sont de nature défensive et ne visent pas à parer une éventuelle menace provenant de Russie.

"La Pologne et la République tchèque sont des alliés solides des Etats-Unis, et nous soutenons les efforts déployés en vue d'approfondir nos relations avec ces pays", lit-on dans la déclaration.

La Russie a plus d'une fois exprimé sa préoccupation face aux projets des Etats-Unis consistant à déployer leur bouclier antimissile en Pologne et en République tchèque. Moscou ne cache pas son hostilité aux intentions de Washington et estime que le déploiement du bouclier antimissile témoignerait d'une reconfiguration notable de la présence militaire américaine en Europe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала