Espace: échec du lancement du satellite japonais JCSat-11 à Baïkonour

S'abonnerTelegram
Le lancement du satellite japonais de télécommunications JCSat-11 par la fusée russe Proton-M depuis le cosmodrome de Baïkonour a échoué dans la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).
MOSCOU, 6 septembre - RIA Novosti. Le lancement du satellite japonais de télécommunications JCSat-11 par la fusée russe Proton-M depuis le cosmodrome de Baïkonour a échoué dans la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

L'accident serait dû à une défaillance technique d'un moteur de la fusée qui s'est produite 135 secondes après le lancement (qui a eu lieu à 02h43 heure de Moscou, 22h43 GMT).

Le satellite JCSat-11, fabriqué sur la base de la plate-forme A2100, était destiné à assurer la télédiffusion numérique et les télécommunications au Japon, dans la région Asie-Pacifique et dans les îles Hawaii. JCSat-11 devait jouer le rôle de satellite de réserve au sein de la constellation JSat qui compte déjà huit satellites géostationnaires et avoir une durée de vie de 15 ans.

Les lancements commerciaux des fusées Proton sont effectués par la coentreprise International Launch Services (ILS) formée par Space Transport Inc. (États-Unis), le Centre Khrounitchev et la société de constructions spatiales russe RKK Energuia. Depuis 1996, ILS a effectué 41 tirs commerciaux de Protons.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала