La Chine rejette les accusations d'attaques informatiques formulées par le Pentagone

S'abonnerTelegram
PEKIN, 4 septembre - RIA Novosti. Le gouvernement chinois a formellement rejeté les accusations formulées à son encontre d�activités illégales liées au piratage informatique des ordinateurs du Pentagone, a déclaré mardi à la presse la porte-parole du MAE chinois Jiang Yu.

"Les accusations d'attaques informatiques formulées à l�encontre de la Chine et de l�armée chinoise sont infondées et ne sont que les manifestations d�un mode de pensée hérité de la Guerre froide", a martelé la diplomate.

Selon celle-ci, le gouvernement chinois est fermement opposé à toute action illégale, parmi lesquelles figure le piratage informatique.

La représentante de la diplomatie chinoise a fait remarquer que les attaques de pirates informatiques étaient un phénomène international. "La Chine est elle aussi la cible des attaques de hackers, et nous sommes prêts à collaborer avec tous les pays afin de résoudre ce problème", a-t-elle déclaré.

Les médias occidentaux ont déclaré que des pirates informatiques agissant avec le soutien de l�armée chinoise, auraient réussi à mener une attaque d�envergure et couronnée de succès contre les ordinateurs du Pentagone. Selon des sources officielles américaines anonymes, des ordinateurs du bureau du ministre de la Défense des Etats-Unis auraient été endommagés par les cyber-attaques.

En août, les médias avaient également évoqué des attaques informatiques contre les réseaux du gouvernement allemand.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала