Le déploiement de l'ABM américain en Europe menace la coopération de la Russie avec l'UE et l'OTAN (Défense)

S'abonnerTelegram
Le déploiement d'éléments du bouclier antimissile américain (ABM) en Europe met en péril le mécanisme de coopération entre la Russie et les structures appropriées de l'Union européenne et de l'OTAN dans le domaine de la sécurité, a déclaré mercredi le ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov.
BICHKEK, 27 juin - RIA Novosti. Le déploiement d'éléments du bouclier antimissile américain (ABM) en Europe met en péril le mécanisme de coopération entre la Russie et les structures appropriées de l'Union européenne et de l'OTAN dans le domaine de la sécurité, a déclaré mercredi le ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov.

"Le déploiement d'éléments du bouclier antimissile américain en Europe ne rompt pas seulement la parité militaire stratégique existante, mais il met aussi en péril le mécanisme de coopération entre la Russie et les structures appropriées de l'Union européenne et de l'OTAN dans le domaine de la sécurité qui s'est formé dans de nouvelles conditions géopolitiques ces 15 dernières années", a déclaré Anatoli Serdioukov au cours de la réunion des ministres de la Défense des pays membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

Le fait que les Etats-Unis et l'OTAN classent à leur guise tels ou tels Etats parmi les "foyers de terrorisme" suscite l'inquiétude en Russie, a-t-il dit.

"Pour prévenir la menace mythique de missiles émanant de l'Iran et de la Corée du Nord, ils sont en pourparlers avec les gouvernements de la Pologne et de la République tchèque sur le déploiement de sites de défense antimissile américaine en Europe", a poursuivi Anatoli Serdioukov.

Cependant, a-t-il dit, personne n'a demandé l'avis des peuples de l'Europe avant de décider de les protéger par un bouclier antimissile.

Selon le ministre russe de la Défense, ces actions "rappellent l'époque de la guerre froide, alors que nous avons commencé à nous débarrasser de ses séquelles, en édifiant un nouvel ordre multipolaire mondial".

Le problème de la défense antimissile en Europe revêt un caractère complexe, par conséquent, il doit être examiné par toutes les parties intéressées qui influent sur le maintien de l'équilibre stratégique des forces, estime le ministre russe.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала