Vacances d'été 2007: que vont faire les Russes? (Novye izvestia)

S'abonnerTelegram
Le Centre Iouri Levada a effectué un sondage sur les vacances d'été parmi les habitants de six grandes villes de Russie (Moscou, Saint-Pétersbourg, Nijni-Novgorod, Novossibirsk, Ekaterinbourg et Rostov-sur-le-Don).

Le Centre Iouri Levada a effectué un sondage sur les vacances d'été parmi les habitants de six grandes villes de Russie (Moscou, Saint-Pétersbourg, Nijni-Novgorod, Novossibirsk, Ekaterinbourg et Rostov-sur-le-Don). Comparant les résultats de cette étude avec les données d'un sondage analogue réalisé parmi la population de sept pays occidentaux, les experts ont constaté des différences substantielles dans la notion même de vacances d'été.

En Russie, à la question "Comment préféreriez-vous vous reposer cet été?", 26% ont répondu: "En vivant autrement". 23% ont déclaré que voyager dans d'autres pays était pour eux le meilleur moyen de se reposer. Pour 41%, les vacances sont la possibilité de "se détendre", 27% ont l'intention de se reposer à la datcha (maison de campagne), et 25% brûlent de se retrouver sur une plage, au bord de la mer.

Répondant à une question sur les facteurs déterminant le choix du lieu de vacances, 46 à 48% des sondés russes ont cité le coût du voyage, le climat, les risques pour la santé et le danger d'éventuels actes terroristes. Il s'avère qu'une bonne vieille maisonnette à la campagne est le lieu de repos le plus sûr.

Lorsque les sociologues ont demandé aux Russes où ils avaient l'intention de se reposer, 71% ont cité la Russie (datcha comprise), 13% l'Ukraine (Crimée comprise), 11% la Turquie, la Grèce, Chypre et seuls 5% les pays d'Europe occidentale.

Ces données ont été comparées aux résultats d'un sondage similaire réalisé en Europe occidentale. Il s'avère que si un Russe sur cinq préfère prendre ses vacances en plusieurs fois, en Grande-Bretagne, 47% le font. Si les trois quarts des Russes n'iront pas à l'étranger, en Belgique, il n'y a que 13% de casaniers. Si, en Russie, 43% des sondés préfèrent la maison de campagne, ils ne sont que 22% en France, 11% en Espagne et seulement 5% en Italie. Si, en effectuant un voyage lointain, 26% des Russes profiteront des services de firmes touristiques, en Grande-Bretagne, 37% des sondés préféreront cette variante. Enfin, un tiers des Autrichiens, un quart des Allemands et des Belges, 17 à 19% des Français, des Italiens, des Espagnols et des Britanniques préfèrent voyager en voiture, contre 4% des Russes.

Cet article est tiré de la presse et n'a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала