Le Traité FCE, pierre angulaire de la sécurité européenne (secrétaire général de l'OSCE)

S'abonnerTelegram
Le secrétaire général de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Marc Perrin de Brichambaut, a estimé mercredi que le Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE) constituait la pierre angulaire de la sécurité européenne.
VIENNE, 13 juin - RIA Novosti. Le secrétaire général de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Marc Perrin de Brichambaut, a estimé mercredi que le Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE) constituait la pierre angulaire de la sécurité européenne.

"Le Traité FCE est un élément important de la sécurité conçu à la fin de la guerre froide, c'est un instrument permettant de multiplier les mesures de confiance entre les Etats, ce qui constitue la base des activités déployées par l'OSCE", a-t-il indiqué dans une interview accordée à RIA Novosti.

La conférence extraordinaire des Etats parties au Traité FCE qui se déroule à Vienne à la demande de la Russie et avec le concours de l'OSCE "pourrait permettre d'aplanir les divergences quant à l'efficacité de ce document important", a souligné M. Perrin de Brichambaut.

Le secrétaire général de l'OSCE est attendu à Moscou le 14 juin prochain. "Je suis content de cette occasion d'examiner la situation au sein de l'OSCE avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, dont la participation personnelle aux activités de l'organisation est significative et importante", a-t-il poursuivi.

M. Perrin de Brichambaut compte sur "un échange de vues autour de plusieurs axes d'efforts prometteurs initiés par la Fédération de Russie et plusieurs autres Etats membres, auxquels M. Lavrov et son ministère sont particulièrement attachés". Il s'agit notamment de la conférence "Partenariat entre les pouvoirs publics, la société civile et le monde des affaires dans la lutte contre le terrorisme" qui a eu lieu à Vienne à la fin du mois de mai.

"Nous évoquerons bien sûr quelques points critiques soulevés par la Russie qui concernent les activités de l'OSCE et ses priorités. Nous prenons au sérieux toutes les remarques", a souligné le secrétaire général de l'OSCE.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала