Pas de retrait du Traité FCE à la conférence de Vienne (Lavrov)

S'abonnerTelegram
MOSCOU, 6 juin - RIA Novosti. La Russie ne dénoncera pas la version adoptée du Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE) à la conférence extraordinaire de Vienne à la mi-juin, a déclaré mercredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

La question du retrait du traité FCE "ne sera pas posée, car nous considérons cette conférence comme un forum nous permettant d'exprimer en détail nos préoccupations", a-t-il indiqué aux journalistes.

Selon M. Lavrov, la délégation russe "répondra à toutes les questions, mais elle souhaite aussi entendre les réponses de nos partenaires face aux préoccupations russes, car nous estimons qu'ils n'appliquent pas le traité".

La Russie rejette les objections "artificielles" qui lui reprochent la présence d'une force de maintien de la paix en Géorgie et d'un contingent restreint chargé de protéger les stocks de munitions en Transnistrie, a confirmé le chef de la diplomatie russe.

Ces objections, a poursuivi le ministre, "n'ont aucune force juridique, et ceux qui l'avancent nous ont déjà dit depuis longtemps qu'il s'agit de conditions politiques et non juridiques".

Dans son message annuel à l'Assemblée fédérale (parlement), le président russe Vladimir Poutine avait proposé de suspendre l'application par la Russie du Traité FCE, voire de s'en retirer si l'OTAN refuse de limiter ses armements. Selon le chef du Kremlin, le moratoire pourrait rester en vigueur tant que le texte ne sera pas ratifié par tous les membres de l'OTAN.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала